Samedi 17/03/07 : La vie en…vert

Certains attendront de moi que je leur raconte mon emménagement, vous serez déçu pour se soir, car il ne s’est rien passé! la tempête a été importante hier, et s’est prolongée cette nuit.
Résultat, la colocataire marocaine de Maurice n’as pas pu partir cause vol annulé et aéroports fermés, et moi de toute façon, vu la neige qu’il est tombé à Brooklyn, le taxi ne serait pas venu jusqu’à moi.

Après un moment de déception, je me suis dit « autant mettre à profit cette journée de mauvais temps pour avancer sur mon mémoire, en lisant un livre ». Chose que j’ai faite avant de rejoindre Nass et Claire à Union Square pour découvrir un des meilleurs diners de la ville : j’ai mangé le premier hamburger/frites de mon séjour, c’était vraiment très bien pour mon premier resto ici. Nous nous sommes ensuite promenées sur Broadway, à la recherche de bottes en caoutchouc (maman je t’ai écouté, j’ai acheté mes bottes) pour affronter la neige et autres flaques fondues, puis sommes remontées à Union Square pour faire le marché (j’ai enfin trouver quelque chose qui ressemble à du pain). Il y a autour un compteur actif montrant le montant de la dette publique américaine.

Comme Brooklyn enneigé, je vous l’ai pris en photo mais je ne sais pas quel problème j’ai depui 2/3 jours, je ne peux plus télécharger mes photos. J’ai changé récemment une option sur mon appareil, j’espère que cela vient de ce changement, j’essaierai à nouveau demain. Je vous prie en attendant de m’excuser pour ces posts ennuyeux…

la ville était de vert vêtue, en ce jour de St Patrick (fête irlandaise), la communauté irlandaise étant ici importante ; il y avait une parade sur la 5ème Avenue, et dans les stations de métro, c’était assez sympa.

Voilà mes valises sont prêtes, j’attends avec impatience demain.

Analyse de la journée : les new-yorkais et la musique : mon analyse est basée sur mon ressentiment personnel, et je ne voudrais pas que vous la preniez comme vérité, mais il me semble qu’ici, les gens accordent beaucoup d’importance à la musique. Dans le métro, tout le monde a son Ipod sur ses oreilles, et la rame le matin ressemble à un mix de hip-hop, rock, pop. Je vois aussi souvent des personnes chanter et/ou bouger sur ce qu’ils écoutent. Les gens qui jouent de la musique dans les stations sont très appréciés et souvent suivis. Enfin, et là je parle surtout de Brooklyn, je croise souvent des voitures dont la fenêtre est ouverte (genre « j’ai chaud » alors qu’il fait -10°C!) et d’où sort de la musique à fond. Je trouve cela plutôt agréable et motivant quand tu vas le matin au travail.

Mot de la journée : cab = taxi ici ; ils peuvent être jaunes (à Manhattan) ou noirs (à Brooklyn par exemple)
diner = petit restaurant

Je crois savoir que vous allez avoir une vague de neige, notamment du côté de la Bourgogne, je vous souhaite donc à tous bon courage…et attention aux flaques! (tout à l’heure, je me suis retrouvée avec de l’eau jusqu’aux genoux!)

Une réponse à “Samedi 17/03/07 : La vie en…vert”

  1. marianne dit :

    on m’avait prévenue que la communuaté irlandaise était grande à Boston, mais alors là… :)
    Tu as eu un avant-gout du binz autour de moi au tél hier soir, mais la soirée qui a suivie était ha-llu-ci-nan-te !
    Je crois qu’il va me falloir quelques jours pour me remmetre de « Paddy’s weekend »…je ne suis même pas allée voir la parade en ville cet aprem. Les irlandais m’ont achevée!
    (bon et puis il a encore neigé, alors j’ai une excuse en plus)

Laisser un commentaire