jeudi 14 juin 2007 : que de voyages, que de voyages…

Hola todos, J’espere que vous portez tous bien, entre ce printemps rechauffe, ces elections sarkozystes, la fete du muguet, celle des mamans, ces legislatives bleues, les barbecues,… Moi ca va, comme toujours. Ce dernier mois a probablement ete le plus rempli, je dormais 3-4 heures par nuit, mais bon vous savez ici la chirurgie plastique ne coute pas grand chose, alors…(et la j’imagine la tete de maman qui panique…) 

Bon on va la jouer organisee :

1)      Le memoire, ce point noir : ce mois de mai a rime avec memoire tous les soirs. Bon, apres vous me connaissez j’ai des ressources (et du redbull), je l’ai donc rendu dans les temps le 31-05. ma chere et tendre tutrice « universitaire » (insister sur ce terme) a pris l’habitude de m’appeler a 6h du matin pour me dire « tres bien votre memoire »….juste 1001 modifications dont le « il nous semble que » a remplacer par le « il semble que » sinon ca ruinerait mon memoire (!). Je dois faire parvenir la semaine prochaine la version corrigee en 3 exemplaires, et j’ai heureusement trouve un ange gardien a Paris pour bien vouloir me l’imprimer et me le deposer afin d’eviter les 400$ de frais si je le fais ici. Maintenant l’issue est la soutenance : date fixee depuis plusieurs mois, et la voilà que l’on me propose en plein de mois de jullet, alors que je ne serais pas la. Pour le coup, ma reponsable administrative preferee fait ce que’elle peut avec nos amis les profs, en suspens donc…

2)      Le week-end a Montreal avec Laurent : apres avoir failli dormir dehors et passe une journee a recherche un hotel (ah ces voyages apr internet) on a finalement atterri dans un hotel de luxe. La ville, a ataille humaine, est facile et mignonne, les gens sont les plus gentils que je n’ai jamais rencontre, j’ai pratique mon accent quebecois, et certaines des visites etaient vraiment supers (et surtout l’epoustoufflante basilique Notre Dame). Bref, week-end fabuleux.

vue Montreal         Basilique Notre-Dame de Montreal interieur

3)      Le week-end au Kentucky chez Kevin : c’etait tres bizarre de retourner la bas apres 6 ans de vide, et de voir cette grande maison vide d’ou ils ont demenage. J’etais tellement contente de revoir ma famille americaine, et on s’est retrouves comme l’on s’etait quittes. Ils m’ont evidemment accueillie comme une reine, on s’est amuse, et j’ai meme revu mes copains de bishop brossart, que meme Kevin avait perdu de vue. C’etait aussi un week-end reposant et depaysant car dans la campagne profonde. 

4)      Le week-end aux Chutes du Niagara : ca c’est la petite surprise ; la Floride etait inabordable, et je me suis dit qu’une plage reste une plage, alors que les chutes, une des merveilles du monde, on les voit pas autre part. Me voilà donc booker un voyage en bus de 2 jours et partir le week-end dernier avec Laurent dans un bus rempli de chinois et d’indiens, je me suis sentie tellement europeenne d’un seul coup ! c’etait depaysant au moins, et maintenant je suis presque (oui, presque) fluente en chinois ; j’ai des videos memorables de karaoke entre un korean-lover et une mamie bengladaise (la j’ai bien hesite sur l’orthographe). Pour les chutes, bien que l’on nous avait dit que la vue est meilleure du cote canadien, c’etait deja magique ; la nuit, il y a des lumieres qui rendent la vue magique, et le jour des arcs en ciel. Ce sont des moments, peut-etre aussi parce qu’ils avaient un parfum de fin, a la fois apaisants et puissants, pensez-y, 2 millions de litres d’eau par seconde, 54 metres de haut…c’etait off-the-hook, un week-end au gout de paradis… 

5)      Mon papou et Babeth sont arrives hier soir, apres avoir loupe leur avion ; la giude touristique que je suis a encore prepare une semaine de folie, et Kevin nous rejoindra pour le week-end. Voilà, je sens la fin venir, et me souviens avec le sourire aux levres de cete phrase que j’aimais a repeter a qui veut l’entendre : « non mais moi 4 mois ca me suffira largement, je serai tellement contente de vous retrouver » Et bien la je veux pas rentrer trop dans mes sentiments personnels, mais pour faire court j’ai une boule dans la gorge. Je profite donc de chaque moment, clin d’œil, mot, regard, personne car oui, je peux dire que ce sejour aura aussi ete tres riche et fort humainement. Je vous passerai les details et vous eviterai nostalgie et compagnie car ce n’est ni le lieu ni le moment. Je dois profiter, profiter, profiter encore de chaque seconde, ce que je compte bien faire…et j’ai Swan et Aurore pour me le rappeler !  La nouvelle confirmee : je ferai donc bien le Tour de France avec Nike cette annee, relations publiques pour les vip internationaux. Ah ca sert l’anglais, hein papou ? 

Les mots : lucky-charm = porte-bonheur Housewarming = pendaison de cremaillere Cut-off = seuil, limite 

Je vous ecrirai avant de partir a nouveau, en attendant merci a ceux qui m’ont inonde de leur sympathie et affection lors de mails ou lettres. Et merci a ceux qui m’ont botte les fesses pour que je vienne ici, c’etait un mal pour un bien comme on dit !  Bon mes petits amis, je vous laisse regarder mes photos et vous souhaite une bonne fin de semaine legislative ! 

PS : desolee pour les photos, je tiens a signaler que je suis en pleine crise, car, apres avoir supprime toutes mes photos de mon blog pour pouvoir vous mettre celles de montreal, kentucky et chutes du niagara, tout est bugge et je ne peux malheureusement partager avec vous que 2 malheureuses photos….rrrhhh…heureusement que c’est la fin!

2 Réponses à “jeudi 14 juin 2007 : que de voyages, que de voyages…”

  1. Hugues dit :

    Et bê, quel programme ! Bad news de mon côté car je ne participerai pas au Tour de France, pas plus que Guillaume.On est triste. Tu pourras quand même y apercevoir Romain… A bientôt quand même !

  2. sandra dit :

    génial ton blogs et tes petites aventures de new yorkaise!!!ca m’impressionne car tu me semble vraiment très courageuse et motivé…moi j’ai passé 6 mois aux USA et maintenant je souhaite qu’une chose c’est retourner à NY mais au black (pas facile).
    bref bonne continuation!

Laisser un commentaire